Rachat OM par

"300, 500 ou 700 millions", Ajroudi se dit prêt à signer un très gros chèque

Commentaire(s)

Mohamed Ajroudi et Mourad Boudjellal, peu avares en sorties médiatiques après avoir annoncé leur volonté de racheter l'OM, se sont murés dans le silence depuis quelques jours. Mais l'avocat du premier, Marc Deschenaux, a pris le relais et enchaîne les communiqués pour rappeler le désir de son client de mettre la main sur le club phocéen. Et il n'a rien à envier à personne en matière d'effets d'annonce. "Nous serons prêts à payer ce qu'il faut pour que la transaction se fasse", prévient-il dans une interview à Capital. "Que ça soit 300, 500 ou 700 millions d'euros, le montant n'a pas d'importance, nous voulons seulement que le prix soit justifié et ne pas surpayer un club qui semble avoir de grandes difficultés."

Voilà qui démontre que le clan Ajroudi, en apparence au moins, n'a pas perdu espoir, malgré le refus affiché par Frank McCourt de négocier avec lui. "Aujourd’hui on a fait une offre, on dit oui ou on dit non", poursuit Deschenaux. "Mais s’il ne l’accepte pas, alors on verra ce qui va se passer. On s’intéressera peut-être à d’autres clubs, notre projet est méditerranéen, ce qui veut dire que ça peut être en France mais aussi en Espagne ou en Italie." Via un communiqué publié plus tôt dans la journée, Deschenaux avait expliqué que cette offre serait "valable pour les prochains dix jours ouvrables". A suivre...