OM par

Mandanda l'assure, il n'avait pas quinze kilos en trop

Commentaire(s)
Mandanda est beaucoup plus serein

Auteur d'une saison 2018-2019 catastrophique, notamment en raison d'une prise de poids volumineuse, Steve Mandanda s'est pris en main cet été pour revenir affuté dans les cages phocéennes. Le portier de 34 ans a notamment fait une cure en Italie, dans le célèbre centre de Merano en Italie, pour perdre ses kilos en trop et les efforts portent leurs fruits en ce début de saison. Beaucoup plus rapide sur sa ligne, le portier phocéen se sent -surtout- mieux mentalement, comme il l'a expliqué à La Provence

"Ça a été dit et sorti une fois et on a fait une fixation là-dessus, mais je n’avais pas quinze kilos en trop. Ce n’est pas ça qui a fait que je n’étais pas performant. Chez un joueur de foot, un sportif professionnel, ce qui compte, c’est la tête et je n’avais pas la fraîcheur mentale nécessaire pour faire les efforts et être là. Je suis humain. Sur douze saisons à Marseille, c’est la première où je suis vraiment passé à travers. Ça peut arriver. L’essentiel est d’en prendre conscience et de relever la tête. Tomber, ça arrive à tout le monde, le plus important, c’est de se relever et c’est ce que j’essaie de faire" explique Mandanda. "La saison passée a été difficile mais enrichissante. On découvre les gens, les amis ou le milieu du foot. Ça permet de voir aussi si mentalement je suis costaud. Pour se relever, il faut être solide. Aujourd’hui, j’ai appris. (...) Quand on se sent bien, qu'on est décisif, performant, tout le reste va. Je me sens mieux physiquement mais c'est surtout ma fraîcheur mentale qui m'aide. C'est encore plus important pour un gardien. Tout se joue dans la tête".