L1 par

L'OM s'incline à Amiens et reste à l'arrêt ! (analyse et notes)

Commentaire(s)

L'Olympique de Marseille est dans la tourmente. Après trois nuls consécutifs, les Marseillais se sont inclinés à Amiens (3-1) en ouverture de la 9ème journée de Ligue 1 et n'avancent plus en championnat.

Ligue 1 - 9e Journée

Amiens
3 - 12 - 1 Marseille
H. Aleesami 11'
S. Guirassy (P.) 41'
S. Mendoza 90' +1
23' D. Benedetto

LE FAIT DU MATCH

L'OM plombé par sa défense. Toujours privés de Kamara et Alvaro Gonzalez, les Marseillais se présentaient à Amiens sans Amavi, laissé sur le banc par André Villas-Boas. Comme tout le reste de l'équipe, la défense olympienne a énormément subi en début de match en raison de l'intense pressing effectué par l'attaque picarde. La vivacité des ailiers de l'ASC a posé de sérieux problèmes à l'arrière garde phocéenne, souvent prise à défaut et obligée de commettre des fautes pour couper les offensives. En seconde période, alors que l'OM tentait de revenir au score, la défense s'est retrouvée bien seule et a subi les vagues de contres d'Amiens. Malgré des retours in extremis et des arrêts décisifs de Mandanda, Mendoza a inscrit le but du break en fin de rencontre sur une nouvelle attaque rapide.

LES BUTS

1-0 (11e) : Amiens récompensé pour son bon début de match ! Sur une touche, Kakuta reçoit le ballon. Près de la ligne de six mètres, le numéro 10 amiénois élimine Lopez à l'aide d'une feinte de frappe parfaitement exécutée puis centre à destination du second poteau. Aleesami jaillit devant Germain et reprend de volée. L'intervention de Mandanda était magnifique mais l'arbitre indique que sa montre a vibré et que le ballon a bien franchi la ligne.

1-1 (22e) : Benedetto surgit ! Benedetto décroche à l'entrée de la surface et est servi par Lopez. L'attaquant argentin se retourne et se met dans le sens du but. Après s'être légèrement déplacé vers l'axe, il déclenche la frappe au milieu de quatre amiénois. Son tir est précis et vient se loger au ras du poteau d'un Gurtner trop court pour le sortir. C'était seulement le cinquième ballon touché par l'avant-centre olympien et son premier tir !

2-1 (41e) : Guirassy transforme son penalty ! Près du poteau de corner, Sarr commet une faute inutile. Sur le coup-franc, Caleta-Car ceinture Guirassy qui s'écroule et obtient un penalty. Le buteur amiénois se charge lui-même de le tirer. Il envoie une frappe puissante, plein axe sur laquelle Mandanda s'incline, lui qui était parti à gauche.

3-1 (90e+1) : Mendoza assure le succès amiénois ! Alors que quasiment tous les Marseillais sont à l'attaque, Amiens récupère le ballon. Bodmer lance Diabaté côté droit. L'ailier amiénois résiste à Sakai et sert Mendoza à l'opposé. Le Colombien pénètre dans la surface et élimine Perrin d'une feinte de frappe dans laquelle le jeune défenseur est tombé un peu naïvement. Tout en sang froid, Mendoza conclut d'un tir à ras de terre.

L'HOMME DU MATCH

S. Guirassy (Amiens SC). Le puissant attaquant amiénois a pesé de tout son poids sur la défense marseillaise. Le buteur de 23 ans a profité de la vivacité de ses compères d'attaque pour jouer en pivot et aller au duel avec ses vis à vis (7 duels disputés, 5 gagnés, 5 tacles reçus). Après avoir obtenu un penalty, il a pris ses responsabilités et l'a transformé pour offrir la victoire à son équipe lorsque celle-ci souffrait.

LES CONSEQUENCES

Après avoir battu le LOSC au stade Crédit Agricole de la Licorne, l'Amiens SC fait de nouveau tomber une grosse pointure du championnat de France devant son public ! Après un très gros premier quart d'heure au cours duquel ils ont été récompensés par l'ouverture du score, les Amiénois ont paru empruntés en fin de première période mais ils ont réussi à reprendre l'avantage juste avant la pause sur penalty. Lors du second acte, leurs contre-attaques ont fait beaucoup de mal à la défense olympienne qui a fini par céder dans le temps additionnel. Avec cette victoire, Amiens grimpe provisoirement à la 11ème place avec 11 points.

L'OM continue de couler. Après trois nuls de rang, les Phocéens perdent trois points en Picardie et passent 6èmes (13 points). Revenus au score logiquement, ils ont concédé un second but contre le cours du jeu et sur une action plus qu'évitable. Derrière, Mandanda et Sakai ont longtemps repoussé les assauts tranchants de l'attaque adverse mais Mendoza a finalement porté le coup de grâce à la fin du match. Les Olympiens vont pouvoir profiter de la trêve internationale pour se remettre dans le bon sens, eux qui pourraient perdre plusieurs places au classement à l'issue de cette journée.

13 photos : Matchs : Amiens 3 - 1 Marseille