OM

Florian Thauvin rétablit ses vérités et annonce le renouveau de l'OM !

Florian Thauvin, l'attaquant de l'Olympique de Marseille.

À deux jours d'une affiche méditerranéenne capitale face à l'AS Monaco, Florian Thauvin, l'attaquant de l'OM, a fait face aux journalistes en ce vendredi après-midi. D'ordinaire peu loquace, le Champion du Monde 2018 avec les Bleus s'est, cette fois-ci, montré beaucoup plus disert. Le numéro 26 des Phocéens avait plusieurs vérités à rétablir et n'y est pas allé par le dos de la cuillère.

Sur la Canebière, la crise guette... 2018 s'est terminée en eau de boudin et la nouvelle année 2019 n'a pas - encore - permis d'inverser la tendance. L'humiliation concédée en Coupe de France face à la très modeste formation de National 2 d'Andrézieux-Bouthéon n'a bien sûr pas arrangé les choses, entraînant la colère de Jacques-Henri Eyraud ainsi que celles des supporters. Des informations, que l'on pourrait qualifier de plus ou moins farfelues, ont même suivi ce début de crise hivernale. Certaines concernaient Florian Thauvin, accusé d'être mécontent de sa situation contractuelle.

Face aux journalistes, l'international tricolore (7 sélections) s'est offert son droit de réponse, percutant et clair : "Je vais faire une mise au point car j'ai lu et entendu beaucoup de choses fausses. Sur ma prolongation, il n'y a jamais eu de discussions. Sur mon mécontentement sur mon salaire, ce n'est absolument pas vrai. Je vous rappelle que j'ai divisé mon salaire par trois en arrivant", a expliqué la principale arme offensive de l'OM (11 buts et 3 passes décisives en 16 matches de Ligue 1) et de poursuivre, agacé : "Ce sont des choses fausses, il faut arrêter de polluer le vestiaire avec ça."

"On est allé à la base des problèmes"

Cette mise au point effectuée, Florian Thauvin est ensuite revenu sur cette semaine agitée aux abords de la Commanderie. Pour le numéro 26 marseillais, le groupe phocéen a crevé l'abcès et peut désormais légitimement prétendre à repartir de l'avant : "Luiz Gustavo a fait un très bon discours, il a parlé avec son coeur, ça a ému et touché tout le monde. Dimitri Payet a aussi parlé devant le groupe en tant que capitaine. Il a pris ses responsabilités. (...) Cette semaine, il y a eu des choses qui n'avaient jamais été dites, ça a fait du bien d'entendre ça, tout le monde a pris la parole."

Ses discussions franches et sans langue de bois vont-elles vraiment aider les protégés de Rudi Garcia ? Pour Florian Thauvin, cela ne fait aucun doute puisque le vestiaire marseillais est, pour la première fois de la saison, vraiment allé au fond des choses : "Les précédentes discussions, honnêtement on a tourné en rond. Là on est allé à la base des problèmes, on s'est dit les choses tous ensemble. Tout le monde a été dans la capacité d'entendre ce qui lui était reproché. On est reparti sur de bonnes bases, c'est ça la différence", a-t-il conclu. Après les paroles, place désormais aux actes !