UEFA

L'OM s'en sort bien face au fair-play financier

Bonne nouvelle pour l'OM

Au même titre que le Paris Saint-Germain, la Commission de l'UEFA et l'instance de contrôle financier des clubs (ICFC) se sont montrés plutôt cléments avec l'Olympique de Marseille. 

Chargée d'éplucher les comptes de l'Olympique de Marseille sur les trois dernières années, l’Instance de contrôle financier des clubs (ICFC) a rendu son verdict, ce mercredi. Et les Marseillais peuvent souffler puisque la police des comptes de l'UEFA s'est montrée plutôt clémente. En effet, on apprend que les Phocéens ont hérité d'une simple amende de 100 000 euros. 

Visiblement, Jacques-Henri Eyraud a convaincu les "juges" de lui laisser un peu de temps. À Marseille depuis octobre 2016, le Président de l'OM doit faire avec la mauvaise gestion de l'ancien propriétaire du club phocéen. Par conséquent, il a dû expliquer la démarche de Frank McCourt, le propriétaire, et justifier les forts investissements de ces derniers mercatos pour retrouver une équipe compétitive. Une stratégie payante aux yeux de l'UEFA. Cependant, l'OM n'est pas complètement tiré d'affaire puisque l'ICFC jettera un regard attentif à la suite du projet "Champions Project". Et selon les évènements, les Phocéens pourraient être sanctionnés.