L1

L'OM arrache la victoire à Troyes au mental (analyse et notes)

Marseille l'emporte difficilement à Troyes

L'OM s'arrache ! Ballottés par une très belle équipe de Troyes, les Marseillais sont revenus deux fois au score pour l'emporter (3-2) sur l'ESTAC en cette 33ème journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 33ème journée
ESTAC Troyes - Olympique de Marseille : 2-3 (1-1)
Buts : 
Grandsir (1ère) et Nivet (49ème) pour Troyes ; N'Jie (11ème), Mitroglou (75ème) et Thauvin (85ème) pour Marseille.

LE FAIT DU MATCH

La défense marseillaise ne tient qu'à un fil ! Certes, les Marseillais ont eu le mental de remonter deux fois au score, comme face au RB Leipzig... mais la défense inquiète ! Yohann Pelé a sorti deux gros arrêts. L'un de la tête face à Adama Niane (61ème), l'autre, d'une magnifique envolée sur une frappe enroulée de Samuel Grandsir (76ème)... et Luiz Gustavo a dû s'arracher pour sortir une tête de Niane sur sa ligne (76ème). Face à de fringants troyens, l'OM a encaissé deux buts pour la troisième rencontre en deux semaines. Attention.

LES BUTS

1-0 (1ère) : Troyes cueille l'OM à froid ! Sur le premier dégagement d'Erwin Zelazny, Stéphane Darbion dévie de la tête pour Benjamin Nivet qui lui remet aussitôt dans le dos de Sakai. Côté gauche, l'ailier a le temps de centrer au second poteau où Samuel Grandsir arrive lancé pour ouvrir la marque d'une tête puissante.

1-1 (10ème) : L'OM revient ! Faute de François Bellugou aux trente mètres sur Dimitri Payet. Le capitaine se présente pour le frapper. À ses côtés, Florian Thauvin place un démarrage vers l'axe qui aspire l'attention, Payet peut trouver Clinton N'Jie à droite dans la surface. L'attaquant remporte son duel et égalise. Une faute de Morgan Sanson sur Stéphane Darbion, empêché d'intervenir, aurait sans doute dû être sifflée...

2-1 (49ème) : Troyes repasse devant ! Les débuts de mi-temps ne réussissent décidément pas aux Marseillais. Luiz Gustavo manque une relance tranquille, Samuel Grandsir est tout heureux d'aller défier Yohann Pelé après un contre favorable... Le portier l'emporte mais repousse le ballon sur Benjamin Nivet, qui termine sans opposition.

2-2 (75ème) : Mitroglou remet l'OM à hauteur ! Dimitri Payet place un énorme coup d'accélérateur. Depuis son camp, le capitaine phocéen part vite... trop vite, il manque de perdre le ballon mais Aloïs Confais se loupe et lui laisse un boulevard. Serein, le Réunionnais mène le quatre contre trois de main de maître : il sert Kostas Mitrogloi sur la droite. Le Grec s'enfonce et marque du gauche.

2-3 (85ème) : L'OM passe devant ! Bien trouvé côté gauche par Luiz Gustavo, Jordan Amavi trouve l'espace et le temps pour centrer. Son ballon, placé au second poteau, s'en va trouver la jolie volée décroisée d'un Florian Thauvin esseulé. L'ailier marque, le stade de l'Aube explose : l'OM est devant.

L'HOMME DU MATCH

Sébastien Moreira. L'arbitre aurait bien pu faire vaciller le match. Pas irréprochable sur un tacle (très) en retard de François Bellugou sur Anddré-Frank Zambo-Anguissa (23ème), l'arbitre a failli coûter cher à l'OM. Alors que Troyes vient de passer devant, les Marseillais se ruent à l'attaque, Florian Thauvin est bousculé par Mathieu Deplagne. Le penalty semble évident mais l'homme en noir préfère exclure Rudi Garcia pour contestation. Il enverra Jean-Louis Garcia en tribunes une dizaine de minutes plus tard... de quoi rendre le match toujours plus tendu.

LES NOTES

ESTAC : Zelazny (7.5) - Deplagne (5), Giraudon (4.5), Hérelle (5), Ch.Traoré (5.5) - Bellugou (4), Azamoum (5.5) - Grandsir (6.5), Nivet (6.5), Darbion (6) - A.Niane (6).

OM : Pelé (6.5) - Sakai (4.5), Rami (5.5), Luiz Gustavo (4.5), Amavi (6) - Zambo Anguissa (5.5), M.Sanson (5) - Thauvin (6.5), Payet (7.5), N'Jie (6) - Germain (4.5).

LES CONSÉQUENCES

L'ESTAC peut s'en mordre les doigts ! Dominateurs, les Aubois perdent après avoir mené deux fois au score... et se retrouvent avant-derniers à la différence de buts. Cela étant, l'équipe de Jean-Louis Garcia montre une superbe résistance qui peut laisser espérer le maintien. Les éléments offensifs combinent bien, l'arrière-garde, parfois limitée, reste valeureuse... Le maintien sera difficile à aller chercher, mais l'ESTAC a trouvé quelques clés pour y arriver.

L'OM a un mental hors norme ! Après le quart de finale éprouvant remporté contre le RB Leipzig (5-2), les Marseillais enchaînent une deuxième remontée fantastique consécutive. La volonté montrée par les Phocéens peut leur laisser espérer un retour à la troisième place. L'OL n'est sur le podium qu'à la différence de buts, mais les hommes de Rudi Garcia semblent avoir les armes pour aller chercher Lyon. Pour cela, il faudra se montrer moins friable en défense.

12 photos : Matchs : Troyes 2 - 3 OM