OM

Sertic assume ses difficultés et répond aux critiques !

Grégory Sertic vit un début de saison compliqué à Marseille.

De passage en conférence de presse ce vendredi, Grégory Sertic est revenu sur son début de saison délicat et les critiques qu'il essuie à l'OM.

Il fait partie de ces joueurs qui auraient dû profiter du changement tactique opéré par Rudi Garcia. En passant à deux milieux récupérateurs, le coach Marseillais a libéré une place au côté de Luiz Gustavo, mais Grégory Sertic n’a pas su en profiter, laissant le champ libre à un Franck Zambo Anguissa irréprochable depuis un mois.

Malheureusement pour l’ancien Bordelais, ce court laps de temps durant lequel Garcia s’est questionné sur la composition de son onze de départ, après deux couacs retentissants à Monaco (6-1) puis face à Rennes (1-3), ne correspondait pas avec son pic de forme, lui qui a connu une préparation estivale compliquée par une blessure au genou contractée en fin de saison dernière. « C’est sûr que ma préparation a été différente des autres. J’ai été blessé un mois et demi », a rappelé le milieu de terrain en conférence de presse. Un contre-temps dont il ne se sert pas d’excuse. « Je ne me cache pas derrière ça : je n’ai pas été performant et je l’assume. »

« Peut-être en période de bas ces derniers temps »

L’étiquette de remplaçant collée au front (8 apparitions toutes compétitions confondues, pour moins de 400 minutes jouées au total), Sertic avoue souffrir de cette situation. « Ça me pèse, oui. Comme tout compétiteur, j’ai envie de jouer tous les matchs titulaire », a-t-il expliqué, avant d’être interrogé sur les critiques dont il fait l’objet depuis quelques semaines. « Je sais qu’ils (ses détracteurs) sont dans cette salle, mais je les aime bien. Ce qui m’intéresse, c’est ce que pensent le coach et ma famille. Certains s’amusent à tacler, mais ça m’importe peu. Les supporters, ça me touche, mais ça fait partie du foot. J’étais peut-être en période de bas ces derniers temps, mais ça va beaucoup mieux. »

Lucide, le natif de Brétigny-sur-Orge sait aussi qu’il paye les bonnes performances de la paire Zambo-Gustavo. « Il n’y a pas vraiment besoin d’échanger avec le staff ; je vois que l’équipe tourne bien. C’est comme ça. Ça fait partie de la vie d’un joueur de haut-niveau : il y a des hauts et des bas. À Bordeaux, j’ai aussi été remplaçant. C’est le cas à l’OM et c’est à moi de me battre », a-t-il lancé. « Je me bats tous les jours à l’entraînement pour jouer. Je fais partie des solutions dont dispose le coach et j’espère jouer contre Strasbourg ou apporter quelque chose en cours de match. » La suspension de Luiz Gustavo a de quoi renforcer cet espoir...